Je ne sais pas trop encore par quel bout je vais prendre ce problème, donc ne vous en faites pas si vous trouvez ça brouillon.

Un peu d'économie

Je commence donc par Keynes. Pour faire court, il était pour l'intervention de l'état dans l'économie, en faisant construire des infrastructures (hôpitaux, routes, les services publiques, etc.), ceci dans le seul but de distribuer des salaires. Les professeurs et instituteurs font partie de ce plan. En contrepartie, il y a un déficit public. La nation s'est volontairement mise en difficulté volontairement, mais elle compte bien combler ce trou un jour ou l'autre. Cela passe par la vente au marché public de ces services publiques. On peut citer par exemple la gestion de certaines autoroutes, la bande FM (et oui, il fût un temps ou la radio était privée, le transport aérien, etc). Donc la France se séparera un jour ou l'autre de ces services. C'est durant ces années qu'elle a décidé de se séparer de la gestion des universités.

Mais comme pour les autres entreprises, la cession de ces services n'est pas faite à l'aveugle, et nos dirigeants cherchent évidement le meilleurs pour nous.

De plus, avec la libération de ce (qui deviendra un) marché, la concurrence fera son apparition, et pour avoir des élèves, je suis sur que les investisseurs feront tout pour rendre nos universités bien meilleures.

Et de ... autre chose :p

Sinon je voudrai préciser quelques choses. J'ai eu une réaction sur IRC, comme quoi l'université était un lieu de culture et d'apprentissage, pas un lieu où l'on apprends un travail. Certes, je ne contredis absolument pas cela, mais avoir des personnes venus du monde du travail pour nous apprendre ce que des profs feraient. Je ne dis pas que les profs sont mauvais, mais apprendre de personnes qui font cela tout le temps, et sans doute mieux, moi je suis pour. Je serai ravis d'avoir des cours de traduction par un traducteur de bouquins. Il est de même pour une boîte de doublage de films (le rêve).

Un autre exemple. Je suis en fac d'informatique. Je serai bien content que Microsoft(système d'exploitation)/Google(moteur de recherche/Ubisoft(jeux vidéos) subventionne ma fac. On aurait du matériel bien plus performant/neuf/collé à ce qui est utilisé dans le monde du travail. De plus, si les employés de cette/ces entreprises venaient me donner des cours de programmation/algorithmie/toute ce que vous voulez, ça serait encore plus fantastique, surtout que ces gens là ne sont pas des « cons »[1]

Avec les sommes bien plus importantes qu'apporteraient ces entreprises par rapport à l'état, l'université pourrait se payer du bien meilleur matériel qu'elle n'en a à l'heure actuelle.

Notes

[1] S'il vous plait, pas de troll sur Microsoft, ils codent comme ils veulent