Je viens de voir le reportage sur le piratage sur internet de la musique. Il m'a fait quelque peu sourir. On y présente des personnes comme vous et moi, téléchargeant des musique, albums de chanteurs plus ou moins connu, sans payer le moindre centime.
Certe le mec qui allait dans le magasin de CD et se faire une liste ( papier ) des albums à télécharger, et qui a même eu le culot de demander conseil au vendeur a fait un peu fort qd meme :x En plus il abusait même à s'imprimer des jackettes toutes belles en couleurs dans un boitier.
Ou celui qui a fait une liste de site où télécharger gratuitement des oeuvres payantes, et qui a fait de la prison, là je reconnais qu'il faut quand même oser. C'est sûr qu'il faut pas faire le malin à se cacher derrière sa page web avec sa liste de musique ...
Le pire c'est que j'en connais dès comme ça :|
Mais en même temps, pour le téléchargeur lambda qui télécharge un peu de musique, aurait-il acheté l'album en magasin ? Personellement je n'en suis pas si sur. Télécharger sur internet permet d'écouter plus de choses, plus de styles différents, alors que si on n'avait pas pus les avoir, on les aurait ignorés.
Là c'est plutot: "ho ça a l'air pas mal, je vais aller le choper pour voir comment c'est". Mais sans ce moyen facile, on n'y aurai pas fait attention. Dans beaucoup de cas on se trouve dans ce cas. Alors l'auteur pert-il vraiment de l'argent ?
Ou est-ce un phénoméne amplifié, et retourné dans le sens des maisons de disques ?
Je ne dis pas qu'ils ne perdent pas de l'argent, au contraire, mais dans beaucoup de cas, c'est de l'argent qu'ils n'auraient pas touché de toute façon !
Et je ne rentre pas dans la polémique des parts prises par la maison de disques, et les parts qui reviennent effectivement dans la poche de l'auteur.
Ni dans celle du prix de base d'un CD ( si si je trouve que c'est toujours très cher ... ).

EDIT: J'ajoute un lien vers le blog de Tristan Nitot qui parle de la meme chose.